Brexit : le départ du Royaume-Uni remet-il en question l'avenir de l'Union européenne ?

Louis Boy

C'était la réunion de la dernière chance. Un accord sur le Brexit a été annoncé in extremis, jeudi 17 octobre, par le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et le Premier ministre britannique, Boris Johnson, juste avant un sommet européen et à l'issue de longues journées de tractations épineuses. Cet accord devra encore être ratifié par les parlements britannique et européen. Au Royaume-Uni, il devra notamment recevoir le soutien du petit parti nord-irlandais DUP, qui a rejeté jeudi le compromis sur l'accord de divorce.

Quels que soient les rebondissements que l'avenir nous réserve encore, il semble acquis que ces trois ans de tergiversations n'auront pas fait du bien à l'image du Royaume-Uni. Ni à sa classe politique, plus divisée que jamais.

Mais quid de l'Union européenne ? Comment se remettra-t-elle de ce qui apparaissait, en 2016, comme un cataclysme, et des discussions ardues qui ont suivi ? L'idée d'Europe a-t-elle pris un coup dans la bataille ? Franceinfo a posé la question au politologue Thierry Chopin, conseiller spécial à l'Institut Jacques Delors, un think tank pro-européen, et par ailleurs professeur de sciences politiques à l'université catholique de Lille (Espol).

Franceinfo : Dans quelques semaines, le Royaume-Uni pourrait sortir de l'Union (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi