Brexit : le commerce entre le Royaume-Uni et la France tourne au ralenti

Le Brexit a pesé sur le Moulin Lorient Marée, entreprise de Lorient (Morbihan). Depuis le 1er janvier 2021, le poisson importé d'Écosse n'arrive quasiment plus chez ce mareyeur, freiné par les différents contrôles sanitaires au départ du Royaume-Uni et à l'arrivée en France. Chaque matin, Jean Besnard, dirigeant de l'entreprise, tente de localiser sa marchandise venue d'Écosse pour savoir s'il pourra livrer ses clients. "En termes d'offre pour mes clients, de disponibilité, de production, j'ai l'équivalent d'1,5 tonne de matières premières sur la route sur lesquelles il y a encore un gros point d'interrogation", confie-t-il. Les exports en baisse Quant aux exports, ceux-ci sont presque à l'arrêt. Depuis le début de l'année, 727 Sailbags, fabricant de sacs à base de voiles de bateaux recyclés, a vu ses commandes en provenance du Royaume-Uni baisser de plus de 30 %. Le Brexit a coupé net le développement de l'entreprise. La marque avait prévu d'implanter une nouvelle boutique au sud de l'Angleterre. Mais le projet est au point mort.