Brexit : la City “espère que l'UE suivra l'exemple du Royaume-Uni”

·2 min de lecture

L'Union européenne ne devrait pas nuire à la City de Londres, met en garde cette dernière. La fragmentation des marchés européens n'est "pas dans l'intérêt de l'UE" face à la concurrence de grandes places internationales comme New York, Singapour ou Tokyo, principales rivales de la City, affirme à cet égard Catherine McGuinness, cheffe politique de la City of London Corporation. Les services financiers britanniques, concentrés largement dans la City au coeur de Londres, ont confiance dans leur avenir et leur positionnement dans les fintech, la finance verte, le marché des changes et les dérivés, souligne Mme McGuinness, la voix de la City, dans un entretien à l'AFP mercredi.

"Si vous cherchez à centraliser vos activités de trading, vous allez plutôt penser à Londres plutôt qu'à l'Union européenne. Je suggère à nos partenaires de l'UE que, vu l'intégration de nos marchés, nuire à Londres n'est pas forcément à leur avantage". Depuis que le Brexit est devenu réalité le 1er janvier, avec la sortie britannique du marché unique, la City de Londres a perdu son passeport qui lui permettait de faire des affaires à travers l'UE.

>> A lire aussi - Brexit : le Royaume-Uni a très bien négocié l’accord !

Les services financiers britanniques attendent de voir si l'UE va accorder des équivalences, des permis d'exercer au périmètre restreint et facilement révocables. Pour l'instant, l'UE n'en a accordé que deux, sur la compensation de dérivés et la finalisation des échanges d'actions irlandaises. Les domaines clés comme le courtage d'actions ou de dérivés n'ont pas encore reçu le précieux sésame et la Commission, qui a demandé des informations supplémentaires, ne semble pas pressée de les donner.

Si la City est "déçue" du peu de poids donné aux services financiers, moteurs de l'économie britannique, dans l'accord commercial signé à Noël entre Londres et Bruxelles, elle se réjouit que les deux parties aient commencé par ailleurs à discuter pour trouver un accord cadre (memorandum of understanding) (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Couvre-feu étendu, université… ce que pourrait annoncer Jean Castex ce soir
Camouflet pour Donald Trump, l’excédent de la Chine avec les Etats-Unis bondit
Les placements malins pour faire fructifier l'argent de vos enfants, les ratés de la campagne de vaccination... Le flash éco du jour
Destitution : Donald Trump mis en accusation par la Chambre des représentants
Deux bananes, trois carottes… les colis alimentaires pour les enfants font polémique au Royaume-Uni