Les députés britanniques approuvent l'accord de Brexit

BREXIT: LA CHAMBRE DES COMMUNES VALIDE L'ACCORD NÉGOCIÉ PAR JOHNSON

LONDRES (Reuters) - La Chambre des communes a approuvé jeudi la législation permettant à la Grande-Bretagne de sortir de l'Union européenne avec un accord, après plus de trois ans et demi d'un feuilleton riche en querelles et en rebondissements sur les termes de ce divorce sans précédent.

Les députés britanniques se sont prononcés à 330 voix contre 231 en faveur du texte traduisant dans le droit britannique l'accord conclu à l'automne dernier par le Premier ministre, Boris Johnson, avec les 27 autres pays de l'UE.

L'issue de ce scrutin ne faisait guère de doute compte tenu de la large victoire, en décembre, du Parti conservateur aux élections législatives anticipées provoquées par Boris Johnson, qui a fait campagne sur la promesse de mettre en oeuvre le Brexit le 31 janvier.

Le texte sera maintenant soumis à la Chambre des Lords et devrait prendre force de loi dans les semaines suivantes, avec un délai suffisant avant le 31 janvier pour permettre une sortie de l'UE sans perturbations économiques majeures.

Le feuilleton du Brexit n'est toutefois pas complètement terminé car la Grande-Bretagne et l'UE vont ensuite devoir négocier les termes de leur nouvelle relation.

Boris Johnson veut conclure ces négociations d'ici la fin, le 31 décembre 2020, de la période de transition au cours de laquelle les règles de l'UE continueront de s'appliquer en Grande-Bretagne mais les dirigeants européens jugent ce délai impossible à tenir pour parvenir à un accord complet.


(William James; version française Bertrand Boucey et Simon Carraud)