Brexit : des Britanniques se battent pour rester en France

Les Anglais résidant en France se battent pour garder la naturalisation française. Rien que dans le Gers, 3 000 Britanniques sont établis. Dans le village de Saint-Puy, 8% de la population est britannique. Chaque 11 novembre, le coquelicot, la fleur anglo-saxonne du souvenir, a toute sa place. Même si la cérémonie a été restreinte à cinq personnes à cause du Covid, deux membres de la communauté sont là. "Les Français nous ont accueillis", explique l’un d’entre eux. Une carte valable cinq ou dix ans Avec le Brexit, ces Britanniques ne sont néanmoins plus Européens. Une nouvelle qui en a laissé certains sous le choc. "Je suis un apatride. C’est sûr, je peux retourner en Angleterre comme je peux, mais j’ai choisi de vivre en Europe, et pour moi le futur c’est l’Europe", se désole Gordon Elston, résident britannique. La mairie met ses moyens à leur disposition pour renouveler leur titre de séjour. Néanmoins, des doutes planent quant au futur des procédures. La nouvelle carte sera valable cinq ou dix ans. Ce renouvellement concerne tous les Britanniques arrivés ou installés en France jusqu’au 31 décembre 2020.