Brexit : Après la guerre des crustacés, la guerre des eaux minérales ?

·1 min de lecture

Le gouvernement britannique pourrait interdire l’importation d'eaux venues de l’UE. Cette mesure vise à pousser les Européens à renégocier certains points de l'accord commercial post Brexit, notamment les restrictions imposées à Londres sur la plupart de ses fruits de mer. Une menace qui montre surtout le niveau de tension sans cesse grandissant entre les deux camps depuis le 1er janvier.

Le marigot dans lequel l’Union européenne et le Royaume-Uni s'enfoncent ne sent pas bon. Selon The Daily Telegraph, le gouvernement britannique serait prêt à lancer " la guerre de l’eau " en réponse à la limitation d’exportation d’une grande partie de ses crustacés et mollusques vers le marché unique. Brexit oblige, depuis le 1er janvier, le Royaume-Uni est désormais considéré comme un pays tiers par Bruxelles, et de nouvelles règles sanitaires s’imposent à ses exportations vers l’UE. Parmi celles-ci, l’interdiction d’exporter des fruits de mer issus d’eaux considérées comme sales s’ils n’ont pas été nettoyés.Le ministre britannique à l’environnement George Eustice assure que " l’UE avait pourtant promis que ces exportations pourraient se poursuivre – les eaux britanniques n’étant pas soudainement devenues plus nocives entre le 31 décembre et le 1er janvier ! ". Résultat : devant le refus de l’UE de discuter ces points, le gouvernement de Boris Johnson penserait interdire aux producteurs de l'Union d’exporter vers le Royaume-Uni leurs eaux minérales et leurs pommes de terre de...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Magasins vidés, tensions sur les vaccins : les premiers effets du Brexit en Irlande du Nord

Brexit : quelle langue pour remplacer l'anglais dans les institutions européennes ?

Chaplin, Hitchcock, Loach… Ces cinéastes anglais qui nous font oublier le Brexit et le "british bashing"

[Vidéo] Vaccination, Brexit, souverainisme... Natacha Polony répondait à vos questions

Accord sur le Brexit : “La victoire des milieux ouvriers contre la City”