Brevet: à cause de la canicule, les collégiens seront dix fois plus nombreux aux rattrapages

D'après Europe 1, 11.119 élèves se présenteront lundi et mardi prochains à la session de septembre. Un chiffre lié au décalage des dates du brevet dû à la canicule du mois de juillet.

En septembre 2018, ils étaient environ 1200 collégiens à se rendre à l'examen de rattrapage du brevet, organisé au mois de septembre. Un an plus tard, ce chiffre est quasiment multiplié par dix. Selon une information révélée par Europe 1, 11.119 élèves se présenteront lundi et mardi prochains à cette session de rattrapage.

L'explication derrière ce bond est assez simple: durant la canicule qui a sévi en France cet été, Jean-Michel Blanquer avait décidé de décaler début juillet la date des épreuves du brevet des collèges. Problème, une part conséquente des familles concernées avait déjà bloqué ses vacances au moment de ce nouveau créneau. D'où les craintes que la session de septembre soit littéralement prise d'assaut.

Le ministre de l'Education nationale avait en effet assuré que les élèves ayant un "empêchement majeur" pourraient s'y inscrire. Les parents des élèves concernés ont dû fournir les pièces nécessaires pour justifier de leur absence en juillet, notamment des photocopies de billets de train ou d'avion.

Épreuves inchangées

Lire la suite sur BFMTV.com

Cette vidéo peut également vous intéresser :