Ce Breton a inventé un piège pour éradiquer les frelons asiatiques tueurs

·1 min de lecture

Denis Jaffré, un apiculteur breton basé dans le Finistère, a imaginé un piège à frelons asiatiques si efficace que toute l'Europe se l'arrache.

La pilule n’est pas passée. Quand ses 35 ruches ont été décimées par les frelons asiatiques en 2016, Denis Jaffré n’est pas resté les bras croisés. Cet apiculteur breton a imaginé un dispositif pour en découdre avec ces insectes tueurs qui décapitent les pollinisateurs. «Je devais trouver une solution à tout prix. J'avais été tellement traumatisé par la perte de la moitié de mes ruches», se souvient-il. Au départ avec une simple caisse de vin, quelques entonnoirs et des grillages métalliques, ce professionnel du miel a développé un prototype de piège sélectif capable de capturer les frelons asiatiques, tout en laissant s’enfuir les insectes de plus petite taille. Puis, il a automatisé la production de son piège grâce à l’impression 3D. L’ingénieux système lui a valu un premier prix au concours Lépine.

«Si tu ne mets pas de piège, tu vois les frelons voler devant l'entrée de la ruche, ils attrapent une abeille et ils s'envolent avec pour aller la couper en morceaux ailleurs. C'est très dur de voir ça toute la journée», a déclaré à Reuters Christian Petit, l'un des premiers à avoir essayé le prototype de piège de M. Jaffré. Fort de ce succès et de son aura, le Breton a croulé sous les demandes. Aujourd'hui, la demande est si forte qu’il a dû arrêter de prendre des commandes pour rattraper son retard de livraison. Toute l’Europe s’arrache son piège et sa société emploie désormais six personnes.

Les frelons asiatiques piégés.
Les frelons asiatiques piégés.

(...)
Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles