Bretagne : une rave-party qui a réuni des centaines de teufeurs a été interrompue par la gendarmerie dans la nuit de vendredi à samedi

franceinfo
·1 min de lecture

La rave-party qui a réuni des centaines de personnes dans les Côtes-d'Armor en Bretagne, a été interrompue par la gendarmerie dans la nuit de vendredi à samedi, selon les informations de franceinfo. Après un jeu de chat et de la souris avec les gendarmes, 300 teufeurs sont arrivés vers 23 heures vendredi 30 avril dans la commune du Haut-Corlay et ont installé leurs camionnettes et leur sound-system dans un champ d'éoliennes.

Selon la préfecture des Côtes-d'Armor, la gendarmerie est intervenue samedi à 1 heure du matin pour prendre tout le matériel. Des affrontements ont suivi l'intervention, les gendarmes ayant été visés par des tirs de projectiles. Plus de 300 infractions ont été relevées, mais aucune interpellation n'est à signaler. Les forces de l'ordre ont simplement procédé à des contrôles d'attestation.

Une rave-party crainte par les autorités

Un cortège d'une cinquantaine de voitures et fourgons s'était d'abord retrouvé à Langueux, près de Saint-Brieuc vers 19 heures, rapporte France Bleu Armorique. Les jeunes conducteurs se sont ensuite dirigés vers Cohiniac, au nord de Quintin. Des groupes se sont séparés pour tenter de brouiller les pistes. Vers 21 heures, à Cohiniac, un agriculteur craignant de les voir s'installer dans le secteur, a commencé à épandre du lisier dans son champ, il a été aidé par un collègue qui a déversé des tonnes de terre, ce qui a empêché l'accès aux teufeurs.

Les participants sont venus de loin, comme en témoignent les plaques (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi