Bretagne : un photographe capture Poséidon dans les vagues et connaît son heure de gloire

La nature bretonne est le terrain de jeu favori du photographe Mathieu Rivrin. "Le challenge de la photo, c’est essayer de capturer l’instant, au moment où tous les éléments sont parfaits, pour que l’instant soit beau", explique-t-il alors qu’il immortalise dans le temps un lever de soleil à Plougonvelin (Finistère). Le 30 janvier dernier, au sud du Finistère, il a figé un instant où le dieu de la mer, Poséidon, semble surgir des vagues. Sa photo a fait le tour du monde, reprise par des médias anglais, américains ou turcs. 2,8 millions de vues en 24 heures "Il pleuvait, la lumière était faible, puisque c’était en fin de journée, et on voyait les vagues déferler au loin et se fracasser sur la digue de Lesconil, et une de ces vagues a explosé plus forte que les autres, c’était vraiment une fraction de seconde", se souvient Mathieu Rivrin. "Sur les 24 dernières heures, il y a 2,8 millions de personnes qui ont vu mes photos, c’est vertigineux, le téléphone sonne depuis une semaine constamment", confesse-t-il. Son succès est tel que de nombreux visiteurs sont également venus admirer sa photo dans la galerie où elle est exposée.