Bretagne : les pêcheurs des Pays-de-la-Loire contre un parc éolien vers Belle-île

·1 min de lecture

Levée de boucliers des pêcheurs des Pays de la Loire face à un projet de parc éolien flottant prévu à l'ouest de Belle-île (Bretagne), une de leurs zones de travail. "Si la zone d'appel d'offres est située dans des secteurs avant tout fréquentés par les marins pêcheurs bretons, plus d'une soixantaine de navires ligériens y sont régulièrement actifs", explique le comité régional des pêches et des élevages marins des Pays de la Loire, dans un communiqué. "La concertation avec tous les marins concernés et la prise en compte des impératifs liés à leur activité sont la clé pour que ces implantations puissent se faire avec l'aval des hommes et des femmes de terrain", juge le président du comité ligérien José Jouneau dans le communiqué.

"Les professionnels multiplient les concessions sans que les contreparties annoncées ne soient respectées", dénonce-t-il. Le comité des pêches breton a fait savoir de son côté à l'AFP qu'il s'inscrivait dans le processus de concertation afin "d'éviter que, comme par le passé, l'Etat, la Région ou les développeurs décident des zones d'implantation des éoliennes sans prendre en considération les activités de pêche historiquement présentes sur le secteur". Le gouvernement a donné son feu vert en mai à ce projet de parc éolien flottant d'une puissance de 250 mégawatts sur une superficie d'environ 130 km2. Un second appel d'offres est prévu ultérieurement dans la même zone pour un parc d'une puissance maximum de 500 mégawatts.

>> A lire aussi - Brexit : les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Réchauffement climatique, pollution... les côtes de Turquie face à un inquiétant phénomène
Affaire du domicile de Thierry Mariani : que prévoit le code électoral ?
Covid-19 : pour les Etats-Unis, la Chine doit partager les dossiers des chercheurs malades de Wuhan
Les folles dépenses du gouvernement en sondages et autres campagnes d’information
Brexit : le Royaume-Uni s’entend avec la Norvège et l’Islande sur le commerce

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles