Bretagne : Outrage ou génie ? Le pastis breton se boit en cubi de 3 L

Camille Allain

ANISETTE - L’entrepreneur breton a fait un joli coup marketing avec son pastis breton né l’an dernier à Dinan

Trois litres de pastis breton. L’idée de Laurent Jouffe de mettre du pastis en cubi peut paraître étrange, voire prêter à sourire. « Et on en a bien besoin en ce moment ». Mais l’entrepreneur de Dinan (Côtes d’Armor) est très sérieux. Alors que La Maison Jouffe, sa petite entreprise de vente d’alcool, subissait la crise sanitaire du coronavirus, Laurent Jouffe a eu l’idée de lancer un nouveau produit. Surfant sur le succès de son pastis breton lancé l’an dernier, le Breton a « inventé » un nouveau concept : le pastis en cubi.

Lui préfère parler de « bib », le terme anglais qui veut dire « bag in a box ». « Je trouve ça plus joli », assure l’entrepreneur. « On en a commandé 5.000 pour l’instant, mais on ne sait pas du tout si ça va marcher. On veut voir ce que ça donne. On compte sur la bonne fée qui nous guide depuis la naissance du Brastis ». Cette « bonne fée » était surtout un très bon coup marketing. L’an dernier, Laurent Jouffe avait eu l’idée de mettre au point un pastis breton, le Brastis, contraction des mots Breizh et du célèbre alcool anisé. L’idée a piqué l’ego des gens du sud et a conquis les rayons des cavistes.

« Tout le monde en rigole »

(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus dans la Manche : Un homme verbalisé pour avoir ajouté « apéro » sur son attestation
Coronavirus : Groupes WhatsApp ou Skypéros… Comment le confinement a-t-il transformé vos liens ? Racontez-nous !
Coronavirus : Comment esquiver un apéro virtuel sans froisser ses proches en plein confinement