En Bretagne, l'incendie dans les Monts d'Arrée ralentit sa progression

LOIC VENANCE / AFP

La préfecture du Finistère a indiqué que l'incendie dans les Monts d'Arrées (Bretagne) était toujours actif mais que sa progression ralentissait.

L'incendie qui a ravagé des centaines d'hectares de landes dans les Monts d'Arrées depuis lundi était toujours en cours mercredi matin mais sa progression ralentissait, a indiqué la préfecture du Finistère. "A cette heure, la progression du feu se ralentit et la situation est en cours de maîtrise", indique-t-elle dans un communiqué faisant un point de situation à 08H00.

La surface brûlée était à cette heure de 1.725 hectares, contre 1.700 hectares la veille à 17H00. Quelque 278 sapeurs-pompiers et 60 véhicules de lutte contre les incendies étaient présents sur place pour combattre les flammes, selon la préfecture. Plusieurs routes étaient toujours fermées à la circulation. Au total, 500 personnes ont dû être évacuées à cause de l'incendie qui s'est déclenché sur la commune de Brasparts (Finistère), au coeur des Monts d'Arrée, dans un site naturel connu pour sa biodiversité.

La commune de Botmeur a notamment été évacuée par les autorités. Des centres d'hébergement ont été mis en place à Sizun et Landivisiau. Avec la vague de chaleur qui frappe l'Europe de l'Ouest, de nombreux records de température ont été battus lundi en Bretagne. Plus de 40°C ont notamment été relevés dans le nord-Finistère, selon Météo France, mais la température est depuis retombée à des niveaux plus conformes à la normale.


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles