Bretagne : les Malouinières, souvenirs des armateurs de corsaires

Il y en a une centaine le long de la côte d'Émeraude. Les Malouinières, ce sont les demeures des anciens armateurs de corsaires, et si leurs façades sont austères, c'est pour mieux dissimuler l'opulence de leurs jardins, et le raffinement du mobilier. Dans la maison dite de la Ville-Bague, près de Cancale (Ille-et-Vilaine), tout rappelle le négoce maritime. Ainsi, au mur, le papier peint représente les conquêtes espagnoles. Un coffre vieux de 400 ans Éric Lopez vit en ces lieux à l'année. Sa pièce préférée abrite une collection de porcelaine de Chine, et un coffre de corsaire, tout droit sortis de la cabine d'un capitaine. "Il a pas loin de 400 ans, et sa clé n'a jamais été perdue. Et ça fonctionne encore", montre-t-il. Le mécanisme compte pas moins de 14 verrous. "On y mettait l'or, l'argent, tout ce qu'il y avait de plus précieux. On l'a eu vide nous", plaisante-t-il.