Bretagne : un homme décède après avoir été percuté par le camion de pompier venu le secourir

Trompés par une erreur d'aiguillage, les pompiers ne savaient pas que la victime se trouvait à cet endroit (Photo : Getty Images) (Getty Images)

Une enquête a été ouverte pour déterminer notamment si l'individu, qui sortait d'une soirée très arrosée, était encore en vie au moment de la collision.

Un drame dont les circonstances exactes restent à éclaircir. Un homme âgé d'une quarantaine d'années a perdu la vie dans la nuit du jeudi 1er au vendredi 2 septembre dans la commune de Saint-Jacut-de-la-Mer (Côtes-d'Armor), au terme d'une soirée où il avait consommé une importante quantité d'alcool.

D'après France Bleu, qui révèle cette triste affaire, la victime aurait d'ailleurs été vue aux alentours de minuit dans un café de la cité balnéaire, où il aurait pris "quelques verres", avant de s'éclipser. Le média local rapporte que le quadragénaire a ensuite été "retrouvé une heure plus tard, devant un autre bar, allongé sur la chaussée", a priori inconscient.

Les pompiers "victimes d'une erreur d'aiguillage"

Rapidement contactés par des témoins, les pompiers ont donc dépêché un véhicule d'intervention pour lui venir en aide. Au moment d'arriver sur les lieux, cependant, le camion aurait selon France Bleu percuté l'individu allongé au sol. Quelques instants plus tard, les secouristes constataient que ce dernier était décédé.

Le décès a-t-il été directement provoqué par l'accident avec le camion de pompier ? Il est encore trop tôt pour répondre à cette question, qui va faire l'objet d'une enquête, diligentée par le parquet de Saint-Malo. Il semble en tout cas, d'après Le Petit Bleu des Côtes-d'Armor, que les pompiers aient été "victimes d'une erreur d'aiguillage" et qu'ils "ne s’attendaient pas à trouver la victime à cet endroit".

VIDÉO - Incendies en Gironde : Des drones pour repérer les points chauds dans la forêt de cendre d'Hostens