En Bretagne, le gagnant du loto ne s'est toujours pas fait connaître

·1 min de lecture

À la maison de la presse de Rosporden, dans le Finistère, tout le monde se pose la même question depuis plus de quinze jours : "Mais qui donc a gagné au Loto ?" Comme le rapportent nos confrères du journal local Le Télégramme, un heureux gagnant, qui n’avait misé que 2,2 euros, a remporté la jolie somme de 232.139,50 euros lors du tirage du 15 mai. Mais, quinze jours plus tard, le 3 juin, il n’est toujours pas venu récupérer son gain.

Ce n’est pourtant pas tous les jours que ce petit village du Finistère obtient une telle victoire. Nadine, l’une des salariés de la maison de la presse en question, indique n’avoir "jamais eu un tel gain" depuis le début de sa carrière derrière la caisse. Elle s’étonne, comme ses clients habitués, de ne toujours pas avoir entendu parler du gagnant, mais, après tout "peut-être que c’était une personne de passage", tente-t-elle.

>> A lire aussi - Loto : le mystérieux millionnaire des Pyrénées-Orientales risque de bientôt perdre son gain

La question qui subsiste reste de savoir ce qu’il est advenu du ticket gagnant, plus que de l’heureux vainqueur. Nadine espère "que le ticket n’est pas passé à la machine à laver ou à la poubelle" par erreur. Sur ce ticket figurent cinq des six bons numéros de ce tirage : 7-24-29-31-47.

La Française des jeux est également à la recherche du gagnant du tirage. Un appel a été lancé, confirmant que le vainqueur "ne s’était pas encore présenté en centre de paiement" afin de recevoir ses centaines de milliers d’euros. "S’il (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les cinémas vont pouvoir revendre du pop-corn
Son entreprise est squattée et saccagée, il attaque l’État
Deux milliards de doses de vaccin contre la Covid-19 ont déjà été administrées dans le monde
Les confessions de Bernard Tapie en librairies dès le 10 juin
Covid-19 : vous pourrez décaler votre date de deuxième injection, mais "dans le même centre"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles