Bretagne : un enfant de 3 ans meurt broyé par le tracteur de son père

Un enfant de 3 ans meurt happé par le tracteur de son père - REUTERS (REUTERS)

Ce mardi 14 juin, un enfant de 3 ans est mort après avoir été happé par le tracteur avec lequel son père fauchait un champ. Le petit garçon est tombé sans raison apparente du véhicule dans lequel il se trouvait quelques secondes auparavant.

Drame insoutenable dans la petite commune de Guipry-Messac, dans le département de l’Ille-et-Vilaine. Ce mardi 14 juin, un petit garçon âgé de 3 ans est en effet tombé du tracteur de son père avant d’être happé dans le girobroyeur de celui-ci, rapporte le journal Ouest-France. Il est mort de ses blessures malgré l’intervention des secours.

Les faits se déroulent ce mardi vers 12h30 dans un champ du lieu-dit "Cahors", près de Guipry-Messac, entre les villes de Rennes et Redon. Ce matin-là, le petit garçon a embarqué dans un tracteur avec son père et le stagiaire de ce dernier. Tous ensemble, ils fauchent tranquillement un champ. Soudain, sans raison apparente, l’enfant tombe du véhicule. Il est immédiatement happé par le girobroyeur du tracteur.

Les secours n’ont rien pu faire

Son père arrête immédiatement la machine agricole et les secours sont prévenus tout de suite. Les pompiers et un médecin du Samu arrivent sur place mais il est déjà trop tard. L’enfant a perdu la vie des suites de ses blessures. Ils ne peuvent que constater son décès et le transporter à l’institut médico-légal de Rennes.

Une enquête a été ouverte pour déterminer le déroulement des faits, bien que celui-ci ne laisse que peu de place au doute quant à sa nature accidentelle. Les techniciens de l’identification criminelle ont donc été dépêchés sur place et le tracteur a été saisi par les forces de l’ordre.

VIDÉO - L'accident dramatique d'un bus scolaire filmé en Virginie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles