Brest : Un maître de conférences traite ses étudiants de « quasi-débiles »

·1 min de lecture

POLEMIQUE - Un syndicat étudiant réclame des sanctions contre ce professeur de droit de l’université de Bretagne Occidentale

Des étudiants « quasi-débiles », « médiocres » et même « fraudeurs ». Dans un courriel interne adressé aux personnels de l’université de Bretagne Occidentale (UBO) à Brest, un maître de conférences en droit, économie et gestion a sorti la sulfateuse. Dans ce texte, qui a fuité auprès des étudiants, il critique sévèrement le plan Pari (Programme d’ajustements en vue d’une reprise des investissements) instauré au sein de l’UBO, « une zone universitaire prioritaire » qui « ne vaut pas un pet de lapin ».

Il s’interroge notamment sur la crédibilité de l’établissement « qui « amnistie » de nombreux étudiants ayant fraudé aux examens en distanciel de l’année universitaire 2020-2021 ». En février, cet enseignant indique ainsi avoir alerté la direction de l’UBO, estimant qu’il y avait des « fraudes de masse ». Des allégations qui lui avaient valu des poursuites disciplinaires « contrairement aux étudiants fraudeurs eux-mêmes », dénonce-t-il amèrement. Il enfonce enfin le clou en qualifiant les étudiants de « chouette auditorat, de quasi-débiles pour certains qui ne savent pas comprendre le sens d’un texte simple et ânonnent en lisant ».

« Ces propos sont une honte », s’indigne un syndicat étudiant

(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Etudiants : « L’abandon de la réforme des bourses sous ce quinquennat est un vrai regret », selon Paul Mayaux
Montreuil : Des alternatives grasses et une note salée pour les étudiants de l’IUT privés de restaurant universitaire
Bordeaux : « Rajoutez un pull », la réponse (très) maladroite du Crous aux étudiants face au froid

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles