"Bref", l'histoire d'un succès fulgurant

·1 min de lecture

Pendant un an, en 2011, des millions de téléspectateurs se sont laissés embarquer par une série dont les épisodes ne dépassaient pas 3 minutes. Bref narrait les aventures d'un trentenaire parisien, chômeur, célibataire, un peu loser …C'était la grande époque du "Grand Journal" sur Canal +.

Si la série de 82 épisodes de Kyan Khojandi et Bruno Muschio fut un succès, c'est parce qu'elle mettait en scène un personnage dans lequel on pouvait facilement se reconnaître (interprété par Kyan Khojandi) mais aussi parce qu'elle proposait une écriture moderne et un rythme effréné. Mais comment cette short comédie est-elle née ? Comment ont été construits les épisodes ? Pourquoi le personnage principal n'a-t-il pas de prénom ? Et comment la série est-elle devenue un modèle de fiction, au point d'être parodiée, copiée, sans jamais être égalée ?

Vous voulez écouter SERIELAND ? 

>> Retrouvez les épisodes sur notre site Europe1.fr et sur Apple PodcastsSpotify, Google podcastsDeezerAmazon Music, Dailymotion et YouTube, ou vos plateformes habituelles d’écoute.

>> Retrouvez ici le mode d'emploi pour écouter tous les podcasts d'Europe 1

 

Dans SERIELAND, le podcast d'Europe 1 Studio par celles et ceux qui aiment les séries et les font, Harry Tordjman, le producteur de la série se confie au micro d’Eva Roque. Il dévoile les coulisses de Bref et analyse les raisons du succès de cette série devenue désormais culte.

Tout au long du mois de juin, à l’occasion des dix ans des rencontres de Fon...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles