Le Breakthrough Prize récompense Katalin Karikó, la pionnière des vaccins à ARN messager

·2 min de lecture

La science et la technologie ont radicalement transformé les bases matérielles de la noosphère, l’esprit collectif de l’humanité en quelque sorte, ainsi que la noosphère elle-même, comme aucune autre entreprise d’Homo sapiens. Les noms de la majeure partie des détenteurs des pouvoirs et des « stars » dans la société du temps de Thalès, Platon, Newton, Descartes et Maxwell ont disparu de la mémoire collective et il ne restera sans aucun doute pas grand-chose dans le futur de ceux qui constituent les célébrités actuelles. Mais leurs noms et ceux de Pasteur, Poincaré, Turing ou Einstein, pour ne citer qu'eux, vont certainement continuer de résonner dans les siècles futurs.

Il n’en reste pas moins que les superstars du monde scientifique d’aujourd’hui ne sont pas considérées comme telles ailleurs si on les compare à certains noms du sport, du cinéma ou de la finance.

C’est peut-être en raison du statut des scientifiques, quasiment des superhéros dans le monde de la Russie soviétique où il est né, que le milliardaire russe Yuri Milner, cofondateur et actuel président du fonds d'investissement hongkongais DST Global, spécialisé dans les investissements Internet, a mis en place depuis 2012 une série de prix à la hauteur de millions de dollars à destination des luminaires de la Science mondiale.

Les lauréats des avatars de ces prix pour 2022 viennent d'être annoncés sur le site du Breakthrough Prize et de nombreuses vidéos au sujet des lauréats et de leurs travaux accompagnent le communiqué à ce sujet. L'annonce la plus marquante concerne, sans aucun doute, les millions de dollars attribués aux pionniers des vaccins à ARNm et à ceux qui ont permis aux nouvelles techniques de séquençage du génome — qui ont fait baisser drastiquement les prix et le temps nécessaire —, techniques qui se sont révélées cruciales pour le déploiement rapide de ces vaccins face à la crise de la Covid 19.

Se voient ainsi récompensés tout particulièrement la biologiste d'origine hongroise, Katalin...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles