Bras de fer avec l'Union européenne : comment analyser la stratégie polonaise?

·1 min de lecture

L'Europe s'oriente-t-elle à court terme vers un Polexit? La question semble d'actualité : la sortie de la Pologne de l'UE est évoquée par de nombreux dirigeants et commentateurs politiques européens depuis que le Tribunal constitutionnel polonais a affirmé, le 7 octobre dernier, la primauté de la Constitution polonaise par rapport au droit de l'Union. Cet épisode est un nouvel avatar des transformations autoritaires qui se produisent en Pologne par "petites touches" et qui se sont traduites par plusieurs crises entre Varsovie et les autorités européennes. Rappelons que la Commission européenne a enclenché dès 2017 la procédure, dite de l'"article 7", qui permet de sanctionner les atteintes à l'État de droit dans un État membre.

Un Tribunal constitutionnel qui a perdu son indépendance

Le Tribunal constitutionnel, dont la présidente Julia Przyłębska a estimé que les institutions européennes agissaient "au-delà de leur champ de compétences", se prononçait après avoir été saisi en avril 2021 par le gouvernement, dirigé par le parti conservateur et souverainiste Prawo i Sprawiedliwość (PiS), dans le cadre du litige qui l'oppose à la justice européenne sur la réforme de la justice polonaise. Initiée en 2018, celle-ci compromet gravement l'indépendance des magistrats, notamment en les soumettant à une instance disciplinaire nouvelle, dont la Cour de Justice de l'Union européenne (CJUE) a demandé la suppression.

Il en résulte une situation confuse en Pologne. Certains magistrats ont ...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles