Bras de fer entre Paris et Rome sur l'Ocean Viking, navire humanitaire bloqué en mer

© Vincenzo Circosta / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP

Le porte-parole du gouvernement Olivier Véran a demandé mercredi à l'Italie de "jouer son rôle" et de "respecter ses engagements européens" , en accueillant le navire Ocean Viking sur lequel plus de 200 migrants sont bloqués. "Le bateau est actuellement dans les eaux territoriales italiennes, il y a des règles européennes extrêmement claires et qui ont été d'ailleurs acceptées par les Italiens qui sont, de fait, le premier bénéficiaire d'un mécanisme de solidarité financier européen", a rappelé Olivier Véran, estimant "inacceptables" les "déclarations" du gouvernement italien et son "refus de laisser accoster ce bateau".

"Encore quelques heures de discussions", dit Véran

Mardi la Première ministre italienne d'extrême-droite Giorgia Meloni avait remercié la France d'accepter d'accueillir l'Ocean Viking de l'ONG européenne SOS Méditerranée et ses 234 passagers migrants. "Les mécanismes diplomatiques sont encore en action à l'heure à laquelle je vous parle donc je ne peux pas aller au-delà de cela", a balayé Olivier Véran.

>> LIRE AUSSIOcean Viking : la Corse «prête» à accueillir le navire humanitaire, affirme Gilles Simeoni

 

"Il nous reste encore quelques heures de discussions et, en tout état de cause, nous en sommes encore à cette étape-là", a-t-il ajouté, promettant néanmoins que "personne ne laissera ce bateau courir le moindre risque, à l'évidence pour les personnes qui sont à bord". "Face au silence assourdissant de l'Italie", SOS Méditerranée a indiqué avoir d...


Lire la suite sur Europe1