Braquage chez Chaumet : comment les suspects ont été arrêtés in extremis

·1 min de lecture
Le braqueur est à arrivé à trottinette.
Le braqueur est à arrivé à trottinette.

Deux suspects ont été interpellés, mercredi 28 juillet en fin de matinée, au lendemain du braquage d?une bijouterie Chaumet à Paris, et une partie substantielle du butin a été retrouvée en leur possession, a appris Le Point.

Selon les investigations menées par la Brigade de la répression du banditisme (BRB), l?auteur du braquage ainsi qu?un complice avaient loué une chambre dans un hôtel du 3e arrondissement de Paris. La perquisition de la chambre met alors les enquêteurs sur la piste. Ils comprennent que les deux mis en cause viennent de prendre un bus en direction de Belgrade, en Serbie. Le parquet de Paris décide de la cosaisine de la BRB avec le SRPJ METZ. Aux alentours de 13 heures, la BRI Metz procède à l?interpellation sur une aire de repos situé à Longevillle-lès-Saint-Avold (57) où le bus venait de faire une pause. Les deux individus sont de nationalité monténégrine, âgés respectivement de 54 et 44 ans. Une partie du butin aurait été retrouvée.

Le braquage avait eu lieu mardi après-midi dans une boutique du prestigieux joaillier Chaumet, près des Champs-Élysées. Un homme, venu à trottinette, avait fait irruption vers 17 heures dans le magasin avec une arme de poing et s?était fait remettre bijoux et pierres précieuses, sans violences, avant de repartir également à trottinette, pour un butin évalué entre 2 et 3 millions d?euros.

« Une enquête de flagrance du chef de vol avec arme » a été ouverte et les investigations ont été confiées à la brigade de r [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles