"Il y a des branlées qui se perdent !" : Un gérant s'énerve dans "Patron incognito" après un vol

Immersion totale. Lundi soir, M6 diffusait un nouveau numéro de "Patron incognito", émission dans laquelle des chefs d'entreprise se griment pour côtoyer leurs salariés. Cette fois, c'était au tour d'Ouriel Hodara et d'Emmanuel Tedesco, co-fondateurs de Yogurt Factory, de se prêter à l'expérience. Et pour la première immersion de la soirée, Ouriel Hodara s'est glissé dans la peau d'un vendeur de glaces saisonnier, avec perruque et tatouages, nommé David. Il a côtoyé pendant une journée Bryan, assistant manager de 24 ans, chargé de le former. Un jeune homme au fort caractère, comme le patron n'a pas tardé à s'en apercevoir.

"Je pense qu'ils se sont barrés"

En effet, au cours de la journée, la gérante du Yogurt Factory de Soulac-sur-Mer, qui est également la mère de Bryan, lui a appris que des clients étaient partis sans payer. "Il y avait une grande commande, ils n'avaient pas de monnaie, ils devaient retirer et je pense qu'ils se sont barrés", a expliqué la responsable. Même si la voix-off a précisé que le préjudice s'élevait à 30 euros, Bryan n'a pas voulu s'en laisser compter et a tenté de mettre la main sur les resquilleurs, muni d'un maigre portrait-robot - "des étrangers plutôt blonds" - dans les rues de Soulac-sur-Mer.

"Ca me gave ! Tu te saignes à 45 degrés et ils en ont rien à foutre. Ca me fout en l'air. Je déteste ça. Le vol, j'ai des principes, c'est pas bien...", a confié l'assistant manager à la caméra, tout...

Lire la suite


À lire aussi

Leslie Moonves, le patron de CBS, évincé après des accusations d'agressions sexuelles
Camille Combal rempile sur Virgin Radio après le saut à l'élastique réussi de son patron
"Atypical" s'arrêtera sur Netflix après la saison 4

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles