Brahim Asloum "rêve" de faire un retour au cinéma

·2 min de lecture

Ancien boxeur et patron de club de boxe, chroniqueur, consultant, Brahim Asloum est un touche-à-tout, qui a aussi goûté au cinéma. Le champion olympique (à Sydney, en 2000), a en effet tenu le premier rôle de Victor "Young" Perez, sorti en novembre 2013. Si le film a rencontré un succès modeste, la performance de Brahim Asloum a dans l’ensemble été salué par la critique. Surtout, il a donné à l’ancien champion le goût du septième art. Et si Brahim Asloum n’a pas refait l’acteur depuis, l’envie, elle, est toujours là. "J'en ai même rêvé, pour être honnête", a confirmé Brahim Asloum, invité jeudi du Club de l’été sur Europe 1.

"Il n’y a rien qui m’a donné autant d'émotions que la boxe et autant de plaisir. Et c'est vrai que la deuxième chose qui s'est rapproché de ces sensations, c'était le cinéma", a assuré celui qui sera consultant de France Télévisions pour l'épreuve de boxe sur France Télévisions lors des JO de Tokyo. "J'avais l'impression de me préparer comme je prépare un combat de boxe. Il y a trois ou quatre mois de préparation, il faut apprendre son texte, l'avoir en bouche. Donc, j'ai essayé d'apprendre tout par cœur, parce que je n'étais pas un acteur et que j'avais le premier rôle. Donc je me suis mis la pression en me disant ‘t'as pas droit de te tromper’. Donc, j'ai pris ça comme si c'était ma condition physique en préparation d'un combat."

"Il faut improviser comme on le fait sur le ring"

Brahim Asloum a poursuivi l’analogie avec la boxe. "Il faut improviser comm...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles