Bradley Cooper, "tellement perdu" : l'acteur et réalisateur lève le voile sur son "problème avec les drogues et l’alcool"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Shooting Star/SPUS/ABACA
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Il a débuté sa carrière avec un petit rôle dans la série Sex and the city, en 1999. Bradley Cooper incarnait Jake, un flirt de Carrie Bradshaw, rencontré en soirée entre verres et cigarettes, qui grillait l'héroïne, en couverture d'un magazine, dans une photo peu flatteuse...

A l'époque, bien que diplômé de l'université de Georgetown et de l'Actors Studio de New York, l'acteur à la plastique parfaite avait déjà des problèmes avec les drogues et l'alcool, dans sa vie privée. C'est ce qu'il confie dans un épisode du podcast Smartless, d’Amazon Music et Wondery, cette semaine.

Difficile d'y croire aujourd'hui, mais le héro de A Star is born raconte qu'il a longtemps galéré : "Je ne pouvais entrer dans aucun club, aucune fille ne voulait me regarder. J’étais tellement déprimé. J’avais 36 ans quand j’ai fait ''Very Bad Trip'', donc j’ai dû passer par toutes ces choses avant d’être célèbre. Donc tout ça s’est passé avant tout ça".

Une période d'errance pendant laquelle il avoue qu'il était "tellement perdu" et "accro à la cocaïne". Il a fallu attendre 2004 et l'intervention d'un copain, Will Arnett, qui lui donne la réplique dans le film The Rocker, pour qu'il se prenne en main. A l'issue d'une soirée, ce dernier lui a remis les pendules à l'heure.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles