Brad Pitt, ancien alcoolique : son vibrant hommage à Bradley Cooper qui l’a sorti de son addiction

L'acteur hollywoodien Brad Pitt (récent Golden Globe du meilleur second rôle pour Il était une fois à Hollywood) est plus reconnaissant que jamais. Après une longue période d'alcoolisme - l'une des causes de sa rupture avec Angelina Jolie -, l'acteur de 56 ans a fini par se libérer de ses démons - et c'est notamment grâce à Bradley Cooper qui lui a été d'un grand soutien.

Le mercredi 8 janvier, alors qu'il recevait le prix du meilleur acteur dans un second rôle pour sa performance dans Il était une fois à Hollywood signé Quentin Tarantino à la cérémonie du National Board of Review, qui s'est tenue à New York, la star de cinéma a tenu à remercier son ami. Après avoir saisi son trophée remis par le comédien de 45 ans (qui a réalisé l'année dernière son premier film, A star is born), il a glissé ces quelques mots à l'auditoire, comme on peut le voir dans une vidéo touchante diffusée sur Twitter : "Merci, Bradley. Je suis devenu sobre grâce à ce type et, depuis, je suis chaque jour plus heureux. Je t'aime et je te remercie."

Les problèmes d'alcool de Brad Pitt ont été révélés au grand jour après l'annonce de son divorce avec Angelina Jolie. C'est d'ailleurs en partie à cause de ces addictions que l'actrice aurait pris la décision de se séparer du père de ses enfants. D'après une source de TMZ qui s'est exprimée en septembre 2016, la comédienne était excédée par le comportement de son ex-mari qui consommait beaucoup trop de marijuana et d'alcool à son goût - si bien qu'il avait de

Retrouvez cet article sur GALA

VIDÉO - Valérie Benaïm “trop grosse” : Benjamin Castaldi révèle les propos “cruels” de son patron lors de sa grossesse
PHOTOS - Pauline Ducruet, glamour dans une robe vaporeuse aux côtés de sa mère Stéphanie de Monaco
Elie Semoun, bouleversé, assiste impuissant à la fin de vie de son père : “Mon papa sombre petit à petit”
Meghan Markle et Harry dépouillés de leur personnel : la reine a commencé le grand ménage à Frogmore Cottage
Le prince Andrew encaisse une nouvelle humiliation