Brésil: la ville de Rio, miroir d’une campagne polarisée entre Lula et Bolsonaro

AP - Bruna Prado

L’élection présidentielle est particulièrement polarisée, avec d’un côté l’ancien président Luiz Inacio Lula da Silva, favori des sondages, mais suivi de près par l’actuel président Jair Bolsonaro. Cette polarisation est visible à plusieurs niveaux dans la ville de Rio.

Avec notre correspondante à Rio de Janeiro, Sarah Cozzolino

Cette polarisation est très visible et à plusieurs niveaux. D’abord au niveau des vêtements. Les partisans de l’ancien président Lula utilisent en général la couleur rouge du Parti des Travailleurs ou encore plus récemment le blanc en symbole de paix, tandis que les soutiens de Jair Bolsonaro utilisent des t-shirts jaune et vert, aux couleurs du drapeau brésilien. Ce sont d’ailleurs souvent des maillots de l’équipe de foot brésilienne, la Seleçao. Même si le camp de Lula essaie de se réapproprier le maillot brésilien.

Il y a ensuite les autocollants, avec les numéros des candidats : 13 pour le PT et 22 pour le Parti Libéral de Jair Bolsonaro. On retrouve ces stickers, un peu partout : dans la rue, le métro, sur les portes, les habits, avec parfois une superposition d’autocollants des camps opposés. Et il y a enfin les drapeaux à l’effigie de leurs candidats, que les Brésiliens aiment suspendre à leurs fenêtres.

Des quartiers clairement identifiés

►À lire aussi : Brésil: l'autorité électorale s'attaque à la désinformation dans la campagne


Lire la suite sur RFI