Brésil : les variants du Covid-19 plus agressifs

Le Brésil est débordé par les variants du Covid-19. D'un point de vue clinique, le variant de Rio s'exprime avec les mêmes symptômes que d'autres, "il atteint les gens beaucoup plus jeunes, une moyenne de 40 ans environ. Bien souvent, ce sont des gens qui tombent tout de suite dans des états assez graves, qui ont besoin d'une hospitalisation, voire d'une hospitalisation en soins intensifs", explique Marie-Christine Duniau, médecin au consulat de São Paulo pour le 23h de franceinfo. Une plus grande agressivité des variants Le président Bolsonaro n'est pas en faveur du confinement afin, selon lui, de préserver l'économie. Néanmoins, "il y a certains confinements qui sont faits par les gouverneurs des différents états du Brésil, mais ce ne sont pas des confinements complètement sérieux ou efficaces, parce que les gens ont besoin de travailler", rapporte Marie-Christine Duniau. Les variants seraient plus agressifs selon le médecin qui déplore l'avancée de la campagne de vaccination brésilienne : seulement 11% de la population a reçu la première injection du vaccin et 3,5% a reçu les deux doses.