Brésil : œuvre géante de l'artiste Saype pour rendre hommage aux victimes de la rupture d'un barrage

L'artiste français Saype a crée une œuvre géante de "land art" sur un terrain de football en hommage aux victimes de la rupture en 2019 du barrage de Corrego do Feijao, propriété de la compagnie minière Vale, à Brumadinho, au Brésil.

DOUGLAS MAGNO / AFP
Détail de l'œuvre de Saype, réalisée à Brumadinho, le 24 juillet 2022 - DOUGLAS MAGNO / AFP

Avec son œuvre, Saype a expliqué que "la première chose est de donner la parole aux personnes qui ont perdu leurs proches". "Mais aussi, c'est de dire que c'est un problème dont on n'entend pas beaucoup parler, où il y a beaucoup de problèmes sociaux et environnementaux", a ajouté l'artiste français.

Saype / AFP
L'artiste français Saype étudiant ses plans pour réaliser son œuvre à Brumadinho, le 23 juillet 2022 - Saype / AFP

Les parents et amis des victimes de la tragédie qui a fait 270 morts et 4 disparus se sont rassemblés pour tracer les contours de l'œuvre de Saype dans une grande étreinte symbolique.

DOUGLAS MAGNO / AFP
Parents des victime de la tragédie de 2019 s'étreignant, le 24 juillet 2022 à Brumadinho. - DOUGLAS MAGNO / AFP

"Aujourd'hui, même avec la douleur que nous vivons à nouveau, c'est un moment différent. C'est un moment qui apporte du réconfort, un moment qui apporte de la force, parce qu'à travers une œuvre d'art si parfaite, des mains se sont entrelacées" a témoigné Flavia Aparecida, une parente de victime. Cette dernière a également déclaré que "jusqu'à ce jour, aucune main ne s'est détachée de l'autre dans cette lutte pour la justice, pour retrouver les victimes et pour qu'il y ait une punition, afin qu'une tragédie, un crime comme celui-ci ne se reproduise jamais".

SAYPE / AFP
Parents des victime de la tragédie de 2019 se retrouvant au tour de l'œuvre de Saype, le 24 juillet 2022 à Brumadinho. - SAYPE / AFP

Saype a achevé la 16e étape de son projet mondial Beyond Walls, qui vise à reproduire les mêmes "mains entrelacées" dans 30 villes différentes du monde d'ici 2023, non seulement en hommage aux victimes de l'effondrement du barrage, mais aussi pour sensibiliser aux impacts et aux tragédies de l'industrie minière à l'échelle nationale et internationale.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles