Brésil: les sondages "mentent", estime Jair Bolsonaro, donné battu à la présidentielle

Le président brésilien Jair Bolsonaro  pendant la convention nationale du Parti libéral (PL) où il a été officiellement désigné comme candidat à sa réélection, à Rio de Janeiro, au Brésil, le 24 juillet 2022 (illustration).
 - MAURO PIMENTEL / AFP
Le président brésilien Jair Bolsonaro pendant la convention nationale du Parti libéral (PL) où il a été officiellement désigné comme candidat à sa réélection, à Rio de Janeiro, au Brésil, le 24 juillet 2022 (illustration). - MAURO PIMENTEL / AFP

Les sondages sont "mensongers", a lancé mercredi le président brésilien Jair Bolsonaro, donné battu par l'ex-chef d'État de gauche Lula, lors d'un discours devant des dizaines de milliers de sympathisants réunis à Brasilia pour le bicentenaire de l'indépendance.

"Ici, ce n'est pas la mensongère Datafolha", a-t-il déclaré au sujet de l'institut de référence qui lui accorde seulement 32% des intentions de vote, loin derrière Luiz Inacio Lula da Silva, à 45%. "Ici, c'est notre DataPeuple, ici règne la vérité".

"Maintenant, ils veulent retourner sur la scène du crime", a ajouté le président au sujet du Parti des travailleurs (PT) de Lula qui a gouverné le Brésil durant 14 ans. Ils ne reviendront pas", a-t-il scandé.

Jair Bolsonaro galvanise ses troupes à l'occasion de la fête nationale

Bolsonaro entend faire de la commémoration du bicentenaire de l'indépendance une démonstration de force avant le scrutin du 2 octobre, le plus polarisé de l'histoire récente du Brésil.

"Jamais je n'ai vu une mer aussi grande avec ses couleurs vert et jaune", celles du drapeau national, a lancé le président devant la foule qui emplissait la gigantesque Esplanade des ministères de la capitale.

Il devait poursuivre les célébrations de cette fête nationale du 7 septembre à Rio de Janeiro, le long de la plage de Copacabana où des milliers de fervents sympathisants étaient déjà rassemblés en fin de matinée.

Article original publié sur BFMTV.com