Le Brésil sera-t-il le grand perdant de l’accord commercial Chine - USA ?

La trêve commerciale entre la Chine et les Etats-Unis ne fait pas que des heureux. L'Europe s'inquiète d'un possible report de l'agressivité de Donald Trump sur elle. Et le Brésil pourrait aussi être un des grands perdants de l'accord, qui pourrait lui coûter cher. L'agronégoce de la première économie d'Amérique latine avait en effet été l'un des grands bénéficiaires de la guerre des tarifs douaniers. D'après les calculs de l'école de commerce brésilienne Insper et du cabinet de consultants Oxford Economics, les exportations brésiliennes pourraient être amputées de 10 milliards de dollars, 5% du total de 2019.

"Les pertes américaines liées à la guerre commerciale ont été de près de 13 milliards de dollars et le Brésil a gagné 11 milliards grâce à ses exportations vers la Chine", explique à l'AFP Marcelo Suano, professeur de Relations internationales à l'Ibmec. Le Brésil s'est affiché comme un allié idéologique des Etats-Unis depuis l'arrivée au pouvoir il y a un an du président d'extrême droite Jair Bolsonaro. Mais en termes de commerce international, les deux pays sont de féroces concurrents, notamment pour l'agronégoce.

>> A lire aussi - Les taxes de Donald Trump sur le vin européen vont affecter l'emploi américain

Dans l'accord signé mercredi à Washington, la Chine, principal partenaire commercial du Brésil, s'est engagée à acheter 32 milliards de dollars de produits agricoles supplémentaires au cours de deux prochaines années, notamment du soja et de la viande, exportés massivement par le Brésil. L'accord pourrait également affecter les exportations brésiliennes de pétrole et de coton. Le commerce extérieur représente une part non négligeable du PIB de la première économie latino-américaine, à hauteur de 20%. "Si cette guerre se termine vraiment, la tendance naturelle est que des pays comme le Brésil, qui dépendent beaucoup du secteur primaire dans leur balance commerciale, soient perdants", renchérit Marcelo Suano.

>> Inscrivez-vous à notre newsletter Entreprises

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Quels sont les villes et villages où il fait bon vivre en France ?
L'armée conteste à son tour le projet de réforme des retraites
Allemagne : polémique contre l'obligation d'imprimer les tickets de caisse
Face aux grèves, des opérateurs de fret réclament des compensations à l'Etat
Dans ce tabac, quatre personnes ont remporté le pactole en huit ans