Publicité

Au Brésil, l'intrigant séjour de Jair Bolsonaro à l'ambassade de Hongrie

Le New York Times a rapporté, lundi, que l'ancien président brésilien Jair Bolsonaro avait passé deux nuits à l'ambassade de Hongrie afin d'échapper à la justice. Ses avocats rétorquent qu'il s'y est bien rendu, mais "sur invitation" des autorités hongroises, dans le seul but de "discuter du contexte politique des deux pays".

Cerné par les enquêtes judiciaires, l'ancien président brésilien Jair Bolsonaro a passé en février deux nuits à l'ambassade de Hongrie, à Brasilia, mais sa défense assure qu'il ne cherchait pas à s'y réfugier.

Pour le quotidien New York Times, qui a révélé lundi 25 mars cet intrigant séjour, images de vidéosurveillance à l'appui, l'ex-dirigeant d'extrême droite "se cachait" pour échapper à la justice.

"Fake news", ont rétorqué ses avocats. Ils ont bien reconnu dans un communiqué que leur client avait été "hébergé deux jours" dans l'ambassade de ce "pays ami", dirigé par Viktor Orban, un autre représentant de la droite radicale. Mais selon eux, il s'y était rendu "sur invitation" des autorités hongroises, dans le seul but de "discuter du contexte politique des deux pays". "Toute autre interprétation (...) est de l'ordre de la fiction", ont-ils insisté.

Les images de vidéosurveillance publiées par le New York Times montrent l'ex-président entrer dans l'ambassade de Hongrie le 12 février au soir et en ressortir le 14 dans l'après-midi.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
À Sao Palo, des milliers de Brésiliens dans les rues pour soutenir Jair Bolsonaro
Soupçonné de tentative de putsch au Brésil, Jair Bolsonaro garde le silence face aux policiers
Enquête pour "tentative de coup d'État" : Jair Bolsonaro interdit de quitter le Brésil