Brésil : Raoni, l'avocat de l'Amazonie, porte plainte contre Bolsonaro pour crimes contre l'humanité

·1 min de lecture

On l'avait quitté fin août malade du Covid, très affaibli et inconsolable du décès de son épouse, survenu en juin. Après six mois de convalescence, Raoni est de retour. À 90 ans, le défenseur emblématique de la forêt amazonienne annonce qu'il demande à la Cour pénale internationale d'enquêter contre le chef de l'État brésilien, Jair Bolsonaro. Dans la plainte dévoilée hier par Le Monde et rédigée par l'avocat français William Bourdon, le président d'extrême droite est accusé de persécuter les peuples autochtones en détruisant leur habitat et en bafouant leurs droits fondamentaux.

Lire aussi - Au Brésil, le nouveau combat du chef Raoni pour la forêt amazonienne

En un an, l'équivalent de la superficie du Liban a été rasé dans la forêt amazonienne

Sont ainsi mentionnés "des meurtres de leaders", "des transferts forcés de population" ainsi que l'accélération de la déforestation depuis son arrivée au pouvoir. Selon l'Institut national de recherches spatiales brésilien, entre juillet 2019 et août 2020, 11.088 kilomètres carrés de forêt tropicale ont été rasés, soit un peu plus de l'équivalent de la superficie du Liban.

Lire aussi - ENQUETE. Brésil : les sales affaires des trois fils du président Jair Bolsonaro

En s'attaquant aussi directement au chef de l'État, Raoni Metuktire sait qu'il risque des représailles de ses partisans, notamment les grands propriétaires terriens ou les chercheurs d'or. En juillet, des membres du personnel de santé brésilien avaient déjà demandé une enquête ...


Lire la suite sur LeJDD