Brésil : hospitalisé en urgence, le président Bolsonaro va mieux

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Jair Bolsonaro lors d'une conférence de presse au Brésil, en octobre 2021.
Jair Bolsonaro lors d'une conférence de presse au Brésil, en octobre 2021.

Lundi 3 janvier, le président brésilien Jair Bolsonaro a été hospitalisé d'urgence à Sao Paulo pour une probable occlusion intestinale. Le chef d?État âgé de 66 ans connaît une « amélioration clinique » de son état de santé, selon le dernier bulletin publié par l'hôpital qui doit encore décider ou non d'une éventuelle opération.

Selon l'hôpital Nova Star, où Jair Bolsonaro a été admis vers 3 heures du matin (6 heures GMT), le président d'extrême droite n?a pas de fièvre ni de douleur abdominale. Il a été hospitalisé pour une une sub-occlusion intestinale, une obstruction partielle du transit qui peut évoluer en occlusion. « Il n'y a pas encore d'évaluation définitive sur la nécessité d'une intervention chirurgicale », indique ce bulletin. Si son chirurgien opte pour la chirurgie, ce serait la cinquième opération à l'abdomen pour le chef d?État depuis l'attentat à l'arme blanche dont il a été victime en septembre 2018, en pleine campagne électorale pour la présidentielle.

À LIRE AUSSIBrésil : Bolsonaro, le coronavirus et la pluie

Des alertes abdominales récurrentes

Jair Bolsonaro a pu faire quelques pas dans un couloir de l'hôpital où il reste en observation. « Le président va bien et est en traitement », avait assuré en matinée la présidence dans un communiqué, précisant que le chef d?État subissait « divers examens ». Jair Bolsonaro a dit sur son compte Twitter avoir « commencé à ressentir des douleurs dimanche, après le déjeuner ». Dans ce message, illustré [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles