Brésil : le président Jair Bolsonaro éclaboussé par un scandale de vaccins surfacturés

·1 min de lecture

La demande a été déposé à la Cour suprême. Trois sénateurs brésiliens ont demandé lundi l'ouverture d'une enquête contre le président Jair Bolsonaro, accusé d'avoir fermé les yeux sur des soupçons d'irrégularités dans l'achat de vaccins anti-Covid, un scandale aux conséquences potentiellement explosives.

La procédure pourrait entraîner la destitution du chef de l'État, même si ce scénario est jugé peu probable par les analystes.

Élu en promettant d'éradiquer la corruption

Mais le scandale pourrait causer des dégâts politiques considérables pour un président d'extrême droite élu en promettant d'éradiquer la corruption, et dont l'image a déjà été fortement ternie par sa gestion chaotique de la crise sanitaire qui a fait plus d'un demi-million de morts au Brésil.

"J'ai déposé une demande d'ouverture d'enquête à la Cour suprême à cause de la grave dénonciation selon laquelle le président de la République n'a pris aucune mesure après avoir été prévenu d'un gigantesque réseau de corruption au sein du ministère de la Santé", a déclaré dans une vidéo Randolfe Rodrigues, le vice-président d'une commission d'enquête du Sénat (CPI) sur les "omissions" du gouvernement Bolsonaro durant la pandémie. "La prévarication est un délit prévu par le code pénal", a-t-il rappelé.

Cette demande repose sur le témoignage vendredi d'un fonctionnaire du ministère de la Santé et de son frère député qui ont fait l'effet d'une bombe lors d'une audience devant cette commission.

Ce fonctionnaire, Luis Ricardo M...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles