Brésil : Jair Bolsonaro hospitalisé, mais pas opéré pour l’instant

·1 min de lecture
Jair Bolsonaro risque une opération en raison d'une occlusion intestinale. 
Jair Bolsonaro risque une opération en raison d'une occlusion intestinale.

Hospitalisé pour une crise de hoquet, ce mercredi 14 juillet, Jair Bolsonaro souffre d?une occlusion intestinale. Le président brésilien a été admis mercredi dans un hôpital de São Paulo où il recevra « dans un premier temps » un « traitement clinique conservateur », selon le dernier bulletin médical, qui exclut pour l?instant une intervention chirurgicale d?urgence. Le chef de l?État avait été admis à l?hôpital des Forces armées dans la nuit en raison d?une crise de hoquet persistante depuis plus de dix jours.

« Le médecin responsable des interventions subies par le président de la République après l?attentat de 2018 a constaté une occlusion intestinale et a décidé de le transférer à São Paulo », a expliqué la présidence dans un communiqué. À Brasilia, il avait été hospitalisé dans une unité de soins intensifs et « intubé par précaution », a déclaré à la radio son fils, le sénateur Flavio Bolsonaro.

À LIRE AUSSIAu Brésil, l?insubmersible Bolsonaro

« J?ai le hoquet 24 heures par jour »

Jair Bolsonaro avait évoqué ces problèmes de hoquet depuis plus d?une semaine, après une opération pour la pose d?un implant dentaire. « J?ai le hoquet depuis cinq jours. Ça m?est déjà arrivé auparavant, c?est peut-être à cause des médicaments que je prends, j?ai le hoquet 24 heures par jour », avait révélé le dirigeant d?extrême droite lors de son direct hebdomadaire sur Facebook, ce vendredi. En juillet 2020, il avait été atteint de Covid-19, mais n?avait ressenti que des symp [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles