Brésil: le parti de Lula dénonce le meurtre d'un des leurs militants

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
L'ex-président brésilien Lula da Silva lors d'une conférence de presse le 8 octobre 2021 à Brasilia - EVARISTO SA © 2019 AFP
L'ex-président brésilien Lula da Silva lors d'une conférence de presse le 8 octobre 2021 à Brasilia - EVARISTO SA © 2019 AFP

Le Parti des Travailleurs (PT) du candidat à l'élection présidentielle brésilienne Luiz Inacio Lula da Silva a dénoncé ce dimanche le meurtre de l'un de ses militants par un supporteur - également tué dans l'échange de coups de feu - du président Jair Bolsonaro, à Foz-do-Iguaçu (sud).

Lula a lui déploré qu'une famille "ait perdu un père et un mari comme conséquence d'un discours de haine encouragé par un président irresponsable".

Les deux hommes morts

Marcelo Arruda, militant du PT, fêtait ses 50 ans dans le cadre d'un événement du PT lorsqu'un agent d'un établissement pénitentiaire et supporter du président Bolsonaro a fait irruption avec une arme.

"Vers 23h30 un homme qui n'était pas invité et que personne ne connaissait est arrivé au volant d'une voiture, avec une femme et un bébé, a braqué les personnes présentes avec son arme et affirmé qu'il reviendrait tuer tout le monde", a déclaré un témoin, Aluízio Palmar, dans un message audio envoyé à l'AFP.

Quand peu après, l'homme, identifié ensuite comme Jorge Guaranho, est revenu, Marcelo Arruda a pris une arme qu'il avait dans sa voiture et a tiré sur l'agresseur, qui a tiré également sur lui, les deux décédant dans l'échange de coups de feu, selon les témoins.

"Un geste héroïque" pour le PT

Pour le PT, Marcelo Arruda a eu un "geste héroïque" qui a "sauvé de nombreuses vies".

La police estime que les deux personnes sont décédées comme conséquence "d'une dispute", selon le quotidien Folha de S. Paulo.

"Toutes les personnes fanatisées par ce projet de mort et de destruction peuvent devenir des agresseurs ou des assassins", a affirmé pour sa part le PT, alertant sur "l'augmentation de la violence politique dans le pays" à trois mois de l'élection présidentielle.

Le président d'extrême droite Jair Bolsonaro a facilité l'accès aux armes au Brésil depuis son arrivée au pouvoir. Samedi, des centaines de personnes ont manifesté à Brasilia en soutien au droit de s'en procurer.

Selon un sondage de l'institut de référence Datafolha, Lula est crédité de 47% des intentions de vote, contre 28% pour Jair Bolsonaro.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles