Brésil: le palais présidentiel en mauvais état après le départ de Bolsonaro, selon l'épouse de Lula

Rosangela da Silva a expliqué que des parties de l'immense édifice moderniste étaient "détériorées".

La Première Dame du Brésil, Rosangela da Silva, dite "Janja", s'est plainte de l'état dans lequel avait été laissé le palais présidentiel de l'Alvorada, en faisant faire une visite à la chaîne de télévision TV Globo.

Habité jusqu'à la semaine dernière par le président Jair Bolsonaro et son épouse, l'immense palais de béton, métal et verre est la résidence officielle du président de la république. C'est l'un des joyaux architecturaux de Brasilia, dus à Oscar Niemeyer.

Tapis troué, fenêtres cassés, pièces dépouillées de leurs meubles, l'inventaire est assez long, selon les images vendredi de cette "interview exclusive" de Janja en forme de visite guidée du palais de l'Alvorada (Aurore) de Brasilia.

Lula "désolé" lors de l'état des lieux

La quinquagénaire, qui a épousé Luiz Inacio Lula da Silva en mai, a expliqué que des parties de l'immense édifice moderniste étaient "détériorées" et que Lula avait été "plutôt désolé" en visitant les lieux qu'il a habités dans les années 2000.

Déambulant dans l'Alvorada, Janja montre à la caméra un tapis plein de trous, des parquets défoncés par endroit, une fenêtre cassée, des rideaux hors d'état et un plafond tâché par des infiltrations d'eau.

Elle traverse aussi une immense salle à manger absolument vide: tables et chaises ont été emportées. Des objets d'art et des meubles semblent manquants, une sculpture du 19e siècle est posée par terre.

"Ce bâtiment fait partie du patrimoine national", dit Janja à TV Globo, ayant du mal, malgré son ton calme, à cacher sa consternation.

L'entrée du couple dans le palais reportée

Des rénovations vont être nécessaires et retarder l'entrée dans les lieux du couple présidentiel, a expliqué celle qui souhaite s'investir au maximum dans les arrangements pratiques afin que Lula puisse se concentrer intégralement sur sa tâche de président.

"Nous pensons porter au registre du patrimoine des choses de l'intérieur du palais, afin que cela ne se reproduise pas, qu'un président ne puisse pas emporter des objets historiques appartenant à l'Etat brésilien" lorsqu'il s'en va, a dit la Première dame.

Jair Bolsonaro a vécu quatre ans à l'Alvorada jusqu'à la semaine dernière, avant son départ deux jours avant la fin de son mandat, pour ne pas assister à l'investiture de Lula le 1er janvier comme le veut la tradition démocratique.

Lula, 77 ans, connait bien le palais pour y avoir passé ses deux premiers mandats (2003-2010), avec son épouse d'alors, Marisa Leticia, décédée depuis.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Mort de Pelé : Lula : « On ne peut comparer Pelé à qui que ce soit »