Brésil: Neymar s'offre un bain de foule pour son grand retour après des rumeurs de retraite

Brésil: Neymar s'offre un bain de foule pour son grand retour après des rumeurs de retraite

Neymar (31 ans) s’est offert un petit bain de foule, lundi à son arrivée dans un hôtel de Belem où séjourne la sélection. Le Brésilien effectuait son grand retour neuf mois après son dernier match avec la Seleçao, en quart de finale de la Coupe du monde perdue face à la Croatie (1-1, 4 t.a.b. 2). Des rumeurs d’une retraite internationale de Ney avaient ensuite enflé. L’ancien joueur du PSG a finalement été convaincu de poursuivre l’aventure par le sélectionneur Fernando Diniz.

Un bandage autour de la main droite... et des gros doutes sur son état de forme,

Ce dernier n’a pas hésité à le convoquer pour les matchs de qualification à la Coupe du monde contre la Bolivie (le 8 septembre), puis le Pérou (le 12) malgré l’état de forme très incertain du joueur. Transféré cet été en Arabie saoudite, l’attaquant n’a toujours pas joué avec le club d’Al-Hilal en raison d’une blessure musculaire à la cuisse. Son entraîneur Jorge Jesus était d’ailleurs opposé à sa sélection même si l’ancien Parisien a repris l’entraînement normalement.

Il n’a plus joué en compétition depuis le 19 février à l’occasion de PSG-Lille (4-3), match lors duquel il s’était gravement blessé à la cheville. Neymar a, depuis, seulement pris part au match de préparation de Paris contre le club sud-coréen de Jenonbuk (3-0) le 3 août dernier. Lors de son arrivée à l’hôtel lundi, il portait un bandage à la main droite, dont il n’a pas divulgué l’origine, restant muet face à la presse. Il a en revanche pris le temps de signer de nombreux autographes et de poser auprès des fans présents.

Neymar pourrait profiter de ce rassemblement pour entrer dans l’histoire puisqu’il ne compte qu’un but de retard sur le record de buts de Pelé en sélection brésilienne. La semaine dernière, Fernando Diniz avait expliqué comment il avait échangé avec Neymar pour le convaincre de poursuivre sa carrière internationale.

"Neymar a exprimé son désir de travailler ensemble et, au début, son désir de repenser sa participation en équipe nationale, avait déclaré le technicien. Je lui ai parlé récemment et il était très disposé, extrêmement heureux pour l’opportunité pour les gens de construire une histoire ici en équipe nationale. Vous savez déjà ce que je pense de lui, mais je le répète: c'est un joueur pour lequel il est très difficile d'en trouver un autre. Un talent très rare dans le football mondial et qui mérite jusqu'à la fin de sa carrière, pour l'immense talent dont il dispose, d'écrire le plus beau chapitre de son histoire. Cela pour moi n'est pas encore écrit."

Article original publié sur RMC Sport