Brésil : des milliers de manifestants pro-Bolsonaro dans la rue

·1 min de lecture
Jair Bolsonaro a appelé ses soutiens à aller manifester dans les rues de Brasilia mardi.
Jair Bolsonaro a appelé ses soutiens à aller manifester dans les rues de Brasilia mardi.

Le Brésil célèbre sa fête nationale. Les festivités s?annoncent tendues car, dans la rue, sont opposés manifestants pro-Bolsonaro et opposants au président brésilien. En effet, en ce jour particulier, Jair Bolsonaro a appelé ses soutiens à descendre en masse dans la rue pour le soutenir, espérant sans doute pouvoir éteindre les cris de « Fora Bolsonaro » (Bolsonaro dehors), qui retentissent à chaque mouvement de contestation.

C?est du camp du président d?extrême droite qu?est venue l?alerte dans la nuit de lundi à mardi, lorsque des centaines de ses sympathisants, à bord de camions, ont brisé des barrières et pénétré dans l?avenue menant au Congrès et à la Cour suprême (STF), qui avait été fermée à la circulation par mesure de sécurité. « On vient d?entrer ! La police n?a pas pu arrêter le peuple ! Et demain nous allons envahir le STF ! » a crié l?un d?eux, s?inspirant visiblement de l?invasion spectaculaire du Capitole aux États-Unis par des soutiens de l?ex-président Donald Trump, en janvier dernier.

Mardi matin, des milliers de bolsonaristes, certains visiblement prêts à en découdre, se trouvaient sur l?Esplanade des ministères, au c?ur de Brasilia, dans l?attente d?un bref discours du chef de l?État, a constaté l?Agence France-Presse.

Bolsonaro implique ses soutiens dans sa guerre contre la Cour suprême

De nombreux manifestants portaient des bannières, ou des pancartes exigeant la destitution des juges de la Cour suprême, d?autres priaient. « Je suis venu [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles