Brésil : des manifestants pro-Bolsonaro ont pris d'assaut le Congrès et d'autres lieux de pouvoir

© EVARISTO SA / AFP

Des images qui rappellent la prise du Capitole par des sympathisants de Donald Trump, en 2021. Une semaine après l'investiture du dirigeant de gauche Luiz Inácio Lula da Silva, des centaines de partisans de l'ancien président brésilien d'extrême droite Jair Bolsonaro se sont réunis dimanche devant le Congrès à Brasilia. La police a utilisé des gaz lacrymogènes pour tenter de disperser la foule, mais les militants ont franchi les barrières de sécurité et pris d'assaut le bâtiment historique, qui regroupe la Chambre des députés et le Sénat. Plusieurs dizaines de bolsonaristes sont parvenus à monter sur la rampe de cet édifice à l'architecture moderne pour en occuper le toit. D'autres ont envahi la Cour suprême et le Palais présidentiel de Planalto, également situés sur la Place des trois pouvoirs. Sur cette même place, l'Agence France-Presse rapporte qu'un agent de la police montée a été désarçonné avant d'être frappé à terre par des assaillants armés de bâtons. Par ailleurs, depuis un hélicoptère, les forces de l'ordre ont lancé des grenades assourdissantes sur les manifestants qui occupaient le toit du Congrès.

Sur les réseaux sociaux, des vidéos montrent des pièces saccagées, des bureaux de parlementaires détériorés, des vitres brisées ou encore des manifestants debout sur les sièges de l'hémicycle du Sénat. D'après la chaîne CNN, des protestataires ont mis le feu au tapis d'un salon du Congrès, qui a dû être aspergé d'eau pour éteindre l'incendie naissant. Le ministr...


Lire la suite sur LeJDD