Brésil : Lula officiellement investi président du pays pour la troisième fois

© CARL DE SOUZA / AFP

Luiz Inacio Lula da Silva a été investi dimanche président du Brésil pour la troisième fois, après avoir prêté serment devant le Congrès. Lula succède à 77 ans au président d'extrême droite Jair Bolsonaro qui a quitté le pays deux jours avant la fin de son mandat et que l'icône de la gauche a battu de peu en octobre.

Bolsonaro, le grand absent de la cérémonie

Au moins 300.000 personnes sont présentes dans la capitale pour assister à cette cérémonie d'investiture orchestrée par Janja, l'épouse de Lula. La journée est placée sous le signe de la fête puisque pas moins de 60 artistes se produisent sur différentes scènes tout au long de la journée.

La tension est pourtant bien présente pour cette cérémonie : plus de 10.000 policiers ont été mobilisés alors que les actes anti-démocratiques et une tentative d'attentat à la bombe perpétrée par des bolsonaristes ces dernières semaines font craindre le pire pour la sécurité du président.

Jair Bolsonaro, lui, sera absent. Contrairement aux usages républicains, il a refusé de transmettre l'écharpe présidentielle à son successeur, préférant s'envoler vendredi pour les États-Unis afin d'y passer le réveillon. Sollicité pour le remplacer, son vice président, Hamilton Mourão, a estimé que ce n'était pas son rôle. Après un arrêt au Congrès, Lula recevra donc l'écharpe présidentielle des mains de plusieurs représentants de la société civile. Une première dans l'histoire du Brésil. Et un symbole pour un président qui aura fort à faire pour rele...


Retrouvez cet article sur Europe1