Brésil : Lula condamne l’invasion des « vandales fascistes » à Brasília

Brésil : Lula condamne l’invasion des « vandales fascistes » à Brasilia
Capture @GloboNews sur Twitter Brésil : Lula condamne l’invasion des « vandales fascistes » à Brasilia

BRESIL - De la « barbarie ». Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a pris la parole ce dimanche 8 janvier après l’invasion et le saccage du Congrès, de la Cour suprême et du palais présidentiel, par des centaines de manifestants pro-Bolsonaro.

Il a condamné l’invasion des lieux de pouvoir à Brasília par des « vandales fascistes » et a décrété une « intervention fédérale » sur les forces de l’ordre pour reprendre en main la sécurité de la capitale. La police fédérale a donc toute latitude pour intervenir pour rétablir l’ordre.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Nous allons tous les retrouver et ils seront tous punis », a déclaré Lula, investi président il y a seulement une semaine, depuis Araraquara, dans l’État de São Paulo.

Parlant d’incidents « sans précédent dans l’histoire du Brésil », Lula a dénoncé cette « barbarie » et assuré que « jamais les partis de gauche n’ont fait ça ».

>> Plus d’informations à venir...

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi