Brésil: Lula et Bolsonaro clôturent la campagne présidentielle dans un climat tendu

© Eraldo Peres / AP

La campagne du second tour de la présidentielle brésilienne s’est achevée samedi 29 octobre, avec les deux concurrents se partageant des meetings dans les deux plus grands collèges électoraux. L’ex-président de gauche Luiz Inacio Lula da Silva a regroupé ses partisans à la capitale économique, São Paulo, tandis que le président sortant d’extrême droite Jair Bolsonaro était à Belo Horizonte, capitale du Minas Gerais. Dimanche, 156 millions d’électeurs doivent voter, après une campagne marquée par les tensions.

Les deux candidats ont brûlé leurs dernières cartouches au terme d’une campagne marathon. Vendredi, ils se sont échangé des insultes lors d’un dernier débat télévisé à couteaux tirésbandit », « déséquilibré »). Les candidats se sont accusés de « mentir », sans exposer leurs projets pour le pays à taille continentale de 215 millions d'habitants. « Un anti-débat, sans la moindre nouveauté qui puisse changer la donne », a estimé le chroniqueur politique Otavio Guedes sur la chaîne Globonews.

Lula, de son côté, a effectué une sorte de promenade de santé avec ses partisans sur la grande avenue de São Paulo, l’Avenue Paulista, où il aimerait fêter la victoire dimanche soir. Notre envoyé spécial à São Paulo, Achim Lippold, s'est rendu à ce dernier meeting de la figure de gauche.

À lire aussi : Comprendre le bolsonarisme et son ancrage au Brésil


Lire la suite sur RFI