Brésil: l'appel d'offre de la 5G a rapporté 7,3 milliards d'euros

·1 min de lecture
Le ministre brésilien des Communications, Fabio Faria, s'adresse à la presse lors des enchères pour le déploiement de la 5G, le 4 novembre 2021 à Brasilia (AFP/EVARISTO SA)

L'appel d'offre très attendu pour l'attribution des fréquences de la 5G au Brésil a rapporté 46,79 milliards de réais (environ 7,3 milliards d'euros), entre les licences d'exploitation et les investissements prévus, a annoncé vendredi le ministre des Communications, Fabio Faria.

À l'issue d'enchères qui ont duré deux jours, le ministre a estimé que ce résultat avait "dépassé toutes les attentes", malgré des projections initiales d'experts légèrement supérieures, à 50 milliards de réais.

Les principaux opérateurs de téléphonie au Brésil, TIM, filiale brésilienne de Telecom Italia, Telefonica Brasil, filiale du groupe espagnol Telefonica, avec la marque Vivo, et Claro, du groupe mexicain America Movil, se sont répartis les lots les plus convoités, pour la fréquence 3,5 GHz.

Les licences d'exploitation ont une durée de vingt ans et les entreprises devront fournir le service dans le district fédéral de Brasilia et les capitales des 26 Etats brésiliens avant le 31 juillet 2022.

Pour les autres villes de plus de 30.000 habitants, le service devra être disponible entre 2025 et 2028.

Cet appel d'offres était le plus important de l'histoire des télécommunications du Brésil, immense pays de 213 millions d'habitants.

mls-lg/jb/els

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles