Brésil : l’idée surprenante d’un hôpital pour réconforter les patients Covid

Par Le Point.fr
·1 min de lecture
Isolés et malades, les patients du Covid-19 sont toujours plus nombreux au Brésil, où les hôpitaux affrontent une vague épidémique sans précédent (photo d'illustration).
Isolés et malades, les patients du Covid-19 sont toujours plus nombreux au Brésil, où les hôpitaux affrontent une vague épidémique sans précédent (photo d'illustration).

Le temps est long, très long pour les patients atteints du Covid-19. Et notamment au Brésil, où la situation sanitaire semble incontrôlable. Ce pays géant d'Amérique latine, trois fois plus peuplé que la France, a enregistré un triste bilan, mercredi 7 avril. Avec un nombre de décès dépassant les 4 000 personnes en 24 heures, cette journée a marqué le record des décès imputables au virus. En tout, près de 337 000 personnes ont perdu la vie des suites de la maladie, ce qui place le Brésil en deuxième position des pays les plus endeuillés après les États-Unis.

Pour réconforter les patients atteints par le virus, un hôpital brésilien a tenté une expérimentation pour le moins originale. Comme l'a remarqué Business Today, jeudi 8 avril, des infirmiers d'une unité pour patients Covid isolés ont eu l'idée de placer deux gants chirurgicaux autour de la main des malades. Petite particularité du dispositif : ces deux gants noués, qu'ils ont appelés « la Main de Dieu », sont remplis d'eau chaude. Une manière pour les patients esseulés, loin de leurs proches et de leur famille, de ressentir une certaine forme ? même factice ? de contact humain. « Salutations aux personnels en première ligne et un rappel brutal de la situation sinistre que notre monde doit affronter », a indiqué le journaliste Sadiq Sameer Bhat, à l'origine de cette découverte, dans un tweet massivement relayé plus de 8 000 fois sur le réseau social.

À LIRE AUSSICovid : au Brésil, la fête malgré l'hé [...] Lire la suite