Brésil-Ghana au Havre : Le « Brasil Global Tour », cirque itinérant ou stratégie sportive cohérente ?

AFP

football - Opposé au Ghana ce vendredi soir au Havre, le Brésil multiplie depuis des années les matchs amicaux un peu partout dans le monde

La question fait sourire Clément Calvez, le directeur du développement du club du Havre. En même temps, ça doit être la millième fois qu’on la lui pose depuis l’annonce de la venue du Brésil, ce vendredi, pour un match amical face au Ghana au stade Océane. « C’est marrant, tout le monde a l’air très surpris que Le Havre puisse accueillir le Brésil », fait-il remarquer alors que l’on cherche à savoir comment s’est bouclée l’affaire. On doit bien l’avouer, on n’aurait pas naturellement associé la ville portuaire de Normandie à la samba, même depuis la fausse arrivée d'Adriano. Mais ce n’est pas tout à fait l’objet de notre démarche. Il s’agit plutôt de comprendre la manière dont fonctionne le « Brasil Global Tour », véritable marque déposée de l’organisation des matchs amicaux de la Seleçao partout dans le monde.

60 amicaux sur les six continents depuis 2012

Son origine n’est pas un mystère. La Fédération brésilienne (CBF) a confié en 2012 la gestion de toutes les rencontres non officielles à la société Pitch International, jusqu’à la fin de cette année 2022. Rien d’extraordinaire là-dedans, les sélections nationales comme les clubs sont nombreux à avoir recours à ce type de service. Mais l’agence de marketing basée à Londres a tout de même bien poussé (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coupe du monde 2022 : « Si j’étais le chef de l’Etat, je n’irais pas au Qatar », déclare François Hollande
Football : Le président de la LFP, Vincent Labrune, veut « dépoussiérer et rebaptiser » la Ligue 1
France - Autriche : Giroud hors du groupe au Qatar, est-ce bien raisonnable ?