Brésil: des drones spécialisés pour accéler la reforestation à Rio de Janeiro

La ville de Rio de Janeiro mise sur les nouvelles technologies pour accélérer la reforestation. Elle débute un partenariat avec la start-up franco-brésilienne Morfo. Avec ses drones, l’entreprise plante des semences et restaure les écosystèmes tropicaux.

Avec notre correspondante à Rio de Janeiro, Sarah Cozzolino

Depuis le terrain de foot, l’engin s’envole vers les collines déboisées pour disperser les semences. « Le drone nous permet non seulement d’augmenter notre impact par rapport à des aires beaucoup plus grandes qu’on peut couvrir en même temps, mais aussi d’accéder à des aires qui ne seraient jamais l'objet de restauration parce qu'impossible d’accès pour des êtres humains », explique Grégory Maître, le directeur général de Morfo au Brésil.

Après une étude minutieuse du terrain, ses équipes de scientifiques développent des capsules de semences, faîtes « sur-mesure » pour chaque écosystème. Un projet complémentaire de l’action de la mairie de Rio de Janeiro, déjà engagée dans un processus de reboisement manuel, avec des équipes locales, dont fait partie Izaquiel Nascimento : « On peut aller jusqu’à un certain point. On plante des graines et des arbustes, mais c’est très difficile, il faut être en forme. »

Restaurer d'autres biomes brésiliens

Car au-delà des pentes difficiles d’accès, le quartier est également l’un des plus chauds de Rio. Helio Vanderley est responsable du programme de reforestation pour la mairie : « Nous allons réduire les îlots de chaleur présents sur ce territoire. Car en augmentant les forêts urbaines, on améliore la qualité de vie pour les habitants. »


Lire la suite sur RFI