Brésil : disparition d'un journaliste britannique et d'un expert brésilien en Amazonie

© JOAO LAET / AFP

Un journaliste britannique et un spécialiste brésilien des peuples autochtones, qui avaient reçu des menaces, sont portés disparus en Amazonie, ont annoncé lundi le quotidien The Guardian et des groupes de défense des droits indigènes. Le journaliste indépendant Dom Phillips a disparu alors qu'il faisait des recherches pour un livre dans la Vallée de Javari, en compagnie de Bruno Araujo Pereira, spécialiste reconnu des peuples indigènes, a indiqué The Guardian auquel le journaliste collabore régulièrement.

Les deux hommes ont voyagé en bateau sur le lac Jaburu, situé dans l'Etat d'Amazonas (nord-ouest), et devaient revenir dimanche aux alentours de 21H00 locales (24H00 GMT) dans la ville de Atalaia do Norte, ont précisé l'Union des organisations indigènes de la Vallée Javari (UNIVAJA) et l'Observatoire pour les droits humains des peuples indigènes isolés et récemment contactés (OPI).

Ils avaient "reçu des menaces sur le terrain la semaine (précédant) leur disparition", ont ajouté dans un communiqué les deux organisations.

>> LIRE AUSSI - Le chef indigène brésilien Raoni débute sa tournée européenne pour défendre l'Amazonie à Paris

Les autorités locales mobilisées

Ces dernières n'ont pas précisé le type de menaces reçues, mais Bruno Araujo Pereira, fin connaisseur de la région et qui a longtemps travaillé à la FUNAI, un organisme gouvernemental chargé des peuples autochtones, a régulièrement fait l'objet de menaces de la part d'exploitants forestiers et miniers clandesti...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles